PIF seche/ PIF humide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PIF seche/ PIF humide

Message par Admin le Dim 6 Avr - 1:15

La péritonite infectieuse féline (PIF) est la première cause infectieuse de mort chez les chats. La PIF se déclare lorsque l'organisme du chat réagit mal à une infection par le coronavirus félin (FCoV). La plupart des chats sont simplement atteints par l'infection, excrètent le FCoV pendant un ou deux mois, puis produisent une réaction immunitaire qui leur permet d'éliminer le virus et de vivre le reste de leur vie sans problèmes (voir Comment éliminer une infection au FCoV dans une chatterie ou une maison où il y a plusieurs chats). Toutefois, pour des raisons que nous ne comprenons pas encore parfaitement, au lieu de se débarrasser de l'infection au FCoV, certains chats malchanceux contractent la PIF.

Le nom PIF est ambigu. En effet, il ne s'agit pas ici d'une inflammation du péritoine (la paroi de l'abdomen), mais d'une angéite (inflammation des vaisseaux sanguins). Les symptômes dépendent des vaisseaux sanguins atteints et des organes qu'ils irriguent.

Forme humide de la PIF avec épanchements liquidiens (dite PIF humide)
Il s'agit de la forme aiguë de la maladie, dans laquelle de nombreux vaisseaux sanguins sont gravement atteints et laissent échapper du liquide dans l'abdomen ou dans la cavité thoracique (poitrine). Lorsque les vaisseaux sanguins de l'abdomen sont affectés, le ventre du chat gonfle à cause de l’épanchement de liquide, que l’on appelle ascite. Lorsque les vaisseaux sanguins du thorax sont atteints, le liquide se répand dans la poitrine, empêchant les poumons de se gonfler ; le chat manifeste alors des difficultés à respirer.

Forme sèche de la PIF, sans épanchement (dite PIF sèche)
La forme sèche de la maladie est la plus chronique. Dans ce cas, le chat présente souvent des symptômes assez vagues ; il peut par exemple refuser sa nourriture, perdre du poids, ou son pelage peut devenir terne. De nombreux chats atteints de PIF sèche souffrent de jaunisse (ictère), laquelle se traduit par une coloration jaune de l'intérieur de la paupière. Si le nez du chat est de couleur pâle, vous remarquerez peut-être également qu’il devient jaune. Dans de nombreux cas, les signes de PIF sèche se manifestent au niveau des yeux : l'iris (la partie colorée de l'œil qui entoure la pupille) change de couleur, certaines parties pouvant paraître brunes.

Source:http://www.dr-addie.com

Admin
Admin

Nombre de messages : 43
Age : 31
Localisation : Monceau sur Sambre
Date d'inscription : 29/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://belgiancoonies.forumr.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum